Louis MANDRIN

De WikiPatsh

MANDRIN (Louis), bandit français (Saint- Etienne-de-Saint-Geoirs 1724- Valence 1755). Marchand ruiné dans une entrepris e transports pour l'armée d'Italie, il devient chef d'une bande de 200 contrebandiers (1750), introduisant en France des articles (tabac, soieries, indiennes, etc.) soumis à des droits d'entrée, qu'il vend sur les marchés aux cours de raids armés en Dauphiné, en Bourgogne et jusqu'en Auvergne.

Bien accueilli par les populations, qui lui achètent ses articles à bas prix, il devient l'ennemi des fermiers de l'impôt; dont il tarit les recettes et qui financent des mercenaires pour le capturer. Arrêté à Rochefort-en-Valdaine et ramené à Valence (1755), il est condamné à mort et exécuté.